lundi, décembre 24, 2007

Noel : Cadeau de Chicageau !

Chicagolais pense a vous. Chicagolais n'est pas très cadeaux d'habitude. Mais cette fois... Lançons l'intro :

Dans de nombreux bars américain, la musique semble bloque aux années 80. Des années que j'ai vécu en partie, sur la fin, mais j'étais pas encore super assidu niveau musique et bars, retard que je m'applique a rattraper. Vous me direz "oui, comme des bars a thèmes : rock, salsa, lounge, pubs..."

Oh que non. Oula oh oh que non. Autant des fois oui, que la, non. Non, nom de nom !

Beaucoup de bars américains passent des musiques des années 80, ce qui a l'air de plaire de 21 a 99 ans. Je dis 99 ans, parceque c'est comme ça qu'on dit quand on veux dire vieux. Et je dis 21 ans parceque dans un bar américain, il faut plus de 21 pour rentrer, et mon ptit bonhomme, tu as plutôt intérêt de montrer patte blanche et carte d'identité. Pour moi, la carte d'identité française marche dans 95% des cas, test a l'appui.

Revenons a la musique dans les bars chicagolais. Le premier français se dit que c'est ringard. Le deuxieme francais, chicagolais, rigole, danse et s'amuse dans ces bars ou tout le monde est a bloc sur ces chansons. Dans le meilleur des cas, des télés diffusent le clip d'époque, et la c'est a ce rouler par terre. La référence en la matière étant le Hangge Uppe, situé comme par hasard, magie et bonheur, a 300 mètres de chez moi.

Vous aimeriez voir ça, et bien voici venue la magie de noel : les 2 liens suivant vous donneront un condensé des meilleurs morceaux qui passent minimum une fois par soir dans les bars de Chicago.
Le contenu :

Bon Jovi - Living on a Prayer (1986) : BonJovi est LA référence en matière de coupe de cheveu. Souvent copié, jamais égalé, je vous laisse apprécier.

Neil Diamond - Sweet Caroline (1969) : Bien que peu récente, cette chanson est souvent diffuse pour son celebre "Pop Pop Pop" et son "so good, so good, so good" crié a chaque refrain. Neil Diamond - Sweet Caroline popopop version a été joint pour vous aider a bien vous synchroniser. Je crois que cette chanson est chantée a chaque match par les fans des Bostons Red Sox.

Rick Springfield- Jessies girl(1981) : Un petit coup de coeur au coup de tête rageur du chanteur pendant la chanson. A synchroniser avec le pliage du genou.

The Outfield - Your Love (1986) : Rien a dire. Je vous laisse contempler.

Whitesnake - Here I Go Again (1986) : BonJovi, WhiteSnake, 1986 a vraiment connu (au choix) : l'apogée de la coupe de cheveu/une grève prolongée des coiffeurs.

Journey - Don't Stop Believing (1981) : Seulement en musique, J'ai pas retrouvé la vidéo. Une des chansons favorite des Chicago White Sox, elle est dédicacée a Yoann Klein, qui l'affectionne tout particulièrement.

Tom Cochrane - Life Is A Highway (1991) : Véritable clou du spectacle. Chef d'oeuvre en la matière : tignasse blonde aux vents, guitare électrique en plein désert, petit solo d'harmonica... J'ai envie de dire : Tout est la. Cette chanson fut écoutée en boucle par BLhuissier et Fbéchu durant 2 mois de leur vie au cours de 2007. On appréciera le titre, la vie est une autoroute.

Voila. Joyeux noel.

Papa, maman : Du 28 décembre au 2 janvier, je vais chez Sam pour le nouvel an a Austin dans le Texas ( mot-clés : Georges Bush, cow-boys, puits de pétrole, Daaaaallaaaas, ton univers impitoyaaaa-ableu). Ne me faites pas a manger, merci d'avoir proposé, mais je repasse pas par la maison.


-
N'hesitez pas a me signaler par mail ou en commentaire si vous avez des problèmes de téléchargement.

mardi, décembre 18, 2007

Neige a Chicago

Le weekend dernier, il a beaucoup neigé a Chicago. Mais beaucoup, dans le genre 20-30 cm, un peu moins en pleine ville. La hauteur varie beaucoup parce que c'était du blizzard. Tout est presque tombé en une nuit. Mais bon neige ou pas, le samedi il faut mettre ses talons aiguilles et sortir :


Aux États-unis, ou du moins dans l'Illinois, on peut être attaqué si quelqu'un se fait mal sur le trottoir devant chez vous. (Je crois qu'en France c'est seulement pour les magasins.) D'où la découverte du

Tondeur de neige





Bon et puis forcément ensuite on enchaine avec les chutes de glace, mais vous êtes déja des vieux habitués...

lundi, décembre 10, 2007

American gazinière

Bon, ça existe en France pour les chauffe-eau, mais on notera quand même que la gazinière américaine est différente de la française :




Pas d'étincelle ! On rigole, mais c'est bougrement pratique.



mardi, décembre 04, 2007

Les francais sont stupides ? #1

Finalement les américains et les français font des petites compétitions de "je sais pas comment ça se passe de l'autre cote de l'atlantique, mais j'en parle quand même." Merci a Sego ( vers 1 minutes 4 secondes ) et a cet habitant de Villier le Bel ( vers 1 min 53 ) de me rappeler que la vie est abominable aux USA, a Chicago. Je tiens a rassurer ma famille et mes amis, tout va bien ici.







La révélation : les incultes américains sont aussi incultes que les incultes français.

1 partout, balle au centre. Jouez Messieurs.


lundi, novembre 26, 2007

Jouons avec la nourriture

- La sauce locale French's a un gout qui paradoxalement ne rappelle rien de français. C'est ce que j'appellerai une simili-moutarde, un truc que seul les britons sont normalement capables de nous inventer. Parenthèse pour les britons, dixit Didier Super : "Quand on voit ce qu'ils bouffent, on comprend pourquoi ils sont aussi moches".




- Le beurre PLUGRA, avec incrit bien prétentieusement "European Style". Parce que je voudrais bien les voir, hein, lancer en France du beurre qui s'appelle comme ça. Le meilleur slogan que j'ai trouve a ce jour :

"PLUGRA tu beurres, plus gras tu meurs."




- La Quiche Lorraine de marque "Nancy's". Quiche se prononce a la française chez les ricains, ce qui donne tout de suite un style très raffine. Par contre, je crois que "Nancy's" se prononce "NeineSize". Ceci est bien malheureux et manque de respect, étant donne, excusez du peu, de la 2e place de l'AS Nancy Lorraine au championnat de football de Ligue 1. Une dédicace toute particulière au Lorrain Yoann mon binôme de toujours, expatrie dans un pays ou on cherche toujours un gouvernement : la Belgique.


- Le Presibeurk, qu'on trouve a peu près partout ici. Je ne commenterai pas plus longtemps ce produit, notre Président étant assez médiatisé comme ça ces derniers temps ;-) Jetez quand même un œil au dos en cliquant sur la photo.

Et puis ce camembert fait insulte, au seul, au vrai, au meilleur :

mercredi, novembre 21, 2007

Putain un an !

Ce matin, vérification de la date, eh bien oui : ça fait un an que je suis chez nos nouveaux amis les américains. Une année mémorable, peut-être la plus retournante de ma vie pour l'instant. La boucle est bouclée il recommence a faire froid, mon 2e Thanksgiving demain, Noël qui approche, et puis le retour en vacances en France en février. En France, Il va falloir que je découvre : La tektonik, les velib a Paris, la vie sans l'abbé Pierre, et la France sous Sarkozy. Mais bien en dessous alors, parceque dans le zapping de CanalPlus que je regarde tout les jours, c'est devenu un épisode de superman tous les jours. Sauf qu'en ce moment y a pas mal de kryptonite dans la rue :-)

Liste des choses a voir en France :
La famille, la famille élargie, la famille éloignée, saint germain d'Anxure, la Mayenne, Mayenne, Laval, des vaches non dopées, du fromage digne de ce nom, des lardons, des gens qui parlent français tout autour de moi, le TGV, des torchons (jsuis sans doute un boulet mais j'en trouve pas), des bus qui avancent vite, des petites voitures, des minuteries dans les couloirs, du vrai sport a la télé, des films a la télé avec une seul spot de pub, des rues mal organisées, des gens qui font la gueule sur les photos, les potes de partout, des pièces et des billets en euros, des flics qui se la jouent pas.

J'ai écrit ça d'un coup, il doit manquer des choses, mais en gros je serai content avec ça.

Et pour le blog dites moi, on arrête, on remet ça ? Je vais continuer jusqu'à nouvel ordre, les idées ne manquent pas, c'est juste qu'il faut avoir l'appareil photo pour les immortaliser.

En vrac :

  • Les Chicago bulls (mon dieu, toujours pas d'articles sur les Chicago Bulls !),
  • Les potes qui sont venus me voir,
  • Une comparaison des prix supermarché français/américains,
  • New York (encore faut-il y aller),
  • Rentrer or not rentrer en juin 2008,
  • Le système de mesure de m...,
  • Canfield fair #3, #4, #5, ... (y a de la matière...)
  • Des interviews de gens au hasard en vidéo (ça, ça peut être bien drôle),
  • les passeport/visas ( tout le monde me demande comment ça se passe)
  • Rubrique Vie quotidienne : Les drogues dures : Héroïne/crack (nan jdeconne), ma gazinere, le pourboire, le bus, le taxi, les voitures, mon appartement, la lessive, les toilettes, les bars, les boites de nuit, les soirées étudiantes.
Normalement, ça risque de promettre. :-)

Bonne année, et joyeux ThanksGiving !


Note : les commentaires sont désormais libres et sans authentification. Les enfants je vous fais confiance, mais je rebloque le système a la première brebis galeuse qui met des grossièretés, des trucs malvenus ou qui met pas son nom hein ! On est la ici chez moi, donc je supprime ce que je veux muahaha... haha. Nez en moins, en plus (hihi) vous pouvez donner vos remarques, ou vos idées d'articles.

jeudi, novembre 15, 2007

Labor day : Canfield fair #2

C'était il y a deux mois en Pennsylvanie :




Pour rappel, Dan Tishman (celui qui chante en yogourt sur la vidéo) m'avait invité a passer un weekend chez lui. Nous étions allé avec sa maman a une foire rempli de conservateurs, parfois un peu extrémiste (avec le drapeau des confédérés), un cote de l'Amérique qu'il faut aussi voir...

Dan fait un blog diamétralement oppose au mien, celui d'un américain de Pennsylvanie pour un an du cote de Lille : clique ICI

dimanche, novembre 11, 2007

Baston de nain (midget wrestling)

Au coin d'une rue, un soir, l'événement irréel : un bar avait organise une exhibition de baston de nain. Ca y est on peut maintenant le dire :

On aura tout vu.



jeudi, novembre 08, 2007

Chaud/Froid

A Chicago la spécialité c'est le chaud froid. Hier 2 degrés, aujourdhui 8, demain 16.

Prenons par exemple le mois d'octobre : il a été plutôt sympa avec Chicago. François est a la plage pendant que je suis au taf. Date : 8 octobre, 29 degrés. Si l hiver est vraiment dur que 3 4 mois a Chicago, ca va alors !


Et puis dans le pire des cas (28 fevrier dernier) :



Allez bonsoir, j'hiberne.

Woups !

Bon désolé les gens, j ai un petit peu oublie le mois d'octobre, et c'est pas de la démotivation, mais plutôt pas mal d'événements :
- Le petit cousin François est de passage a Chicago, ce qui a multiplie les sorties "soir et week-end".
- Les week ends ont été donc très charges avec Halloween, concerts et quelques petites excursion (sur le désormais célèbre campus de Champaign, Illinois)
- Mon appareil photo est mort, sans raison apparente.

Vous m'en voudrez pas trop si les quelques prochains articles ont pas trop de photo ou alors que je ressort les vieux dossiers ? Merci bien.

Dans quinze jours ça fera un an que je suis chez les mecs qui parlent pas comme nous.

Bonne semaine a tous !

samedi, septembre 29, 2007

Premier match de football

Il y a quelques weekend je suis allé a Champaign, a 3 heures de Chicago, pour voir mon premier match de football. Quand je dis football, je pense bien sur au football américain bien sur. Mais bon, en faisant mon bon américain : qui oserait appeler football un autre sport ? Au passage les américains nous rappellent quand même sans cesse leur cote comique en appelant football (ballon-pied) un sport ou le ballon est touche au pied moins de 20 fois dans le match.

Cousin du rugby, le football est un sport d'ours ou des grands gaillards se battent une petite baballe ovale pendant 4 quart-temps de 15 minutes. Lors de ce jeu de gagne-terrain, ces athlètes dopes de leur plein gré (sans insu ni autre soupçon, tout le monde est au courant) se mettent des coups de boules et des charges a la Zizou, mais c'est pas grave parce qu'ils ont un casque. Le principal et le plus chiant point de ce sport : les phases de jeu dépassent rarement les 15 secondes, et qui dit arrêt de jeu, dit pub.

Mon premier match de football était un match de football universitaire entre l'université de l'Illinois (UofI) de Steven L'heureux (un pote chicagolais rencontre en France) et l'université de l'ouest Illinois (WIU) ou étudie son frere Michael. La famille l'heureux a donc naturellement employé les grands moyens pour ce match. Ils ont loué un RV (Recreational Vehicule, prononcer "awwvi", attention dites pas camping car avec un accent anglais, ils ouvrent des grands hébété du genre "kékidit le frenchy?")

Le samedi avant le match a 19 heures : apéro, barbecue, et le jeu "viselesacdansletrou"


Bon, après viens quand même le match : grosse ambiance, les fanfares des 2 universités qui jouent a bloc :

video

Le match se termine par une victoire du genre 26-0 pour UofI. A droite on peut voire le frère de Steven ( au premier plan ) et ses collègues quitter le stade dépités ( et un peu mauvais joueur ). Bref c'était un bon ptit week-end même si y a qui font plus la gueule que d'autres (Steven et son frère a cote après le match évidemment).

Je sais, moi aussi, ca me fait marrer de voir la tête des ricains qui perdent. :-)

Un grand merci a la famille l'heureux pour l'excursion mémorable.

Je déclaré cet article comme le plus long jamais écrit sur ce blog.

vendredi, septembre 28, 2007

Labor Day : Canfield fear #1

Vu a la foire de Canfield, le jour de la fête du travail, début septembre. La vidéo dure 5 secondes mais elle mitraille tout :

video

A passage, le mec visait un petit carton de tir a la carabine, le même qu'en France. Et le but du jeu était de perforer (défoncer?) toute la cible en carton jusqu'à ce qu on la voit plus ! C'était un truc genre 2$ les 50 plombs tirés par salves de 3.


vendredi, septembre 21, 2007

Les americains sont stupides ? #2

Waupaca, perdus dans le Wisconsin, avec la serveuse du Pizza Hut.
Moi, Alexandre et Yoann : Ouais on est francais.
La serveuse : Attendez, vous etes francais, donc votre langue maternelle est ... le francais ?
Oula on tient un gros poisson la.

Pendant que j'etais sur Internet chez Steven, un gars :
Do you have Youtube in France ?
Reponses possibles de ma part :
- Non attend, deja qu'on fait encore caca dans le fond du jardin...
- Non, on est sous une dictature, et si on va sur youtube.com, on est pendu par les pieds.
Ma reponse finale, un peu enervee, desole :
- Oui Oui, En France internet est en moyenne 2-3 fois plus rapide qu aux USA, nous avons presque invente la video en ligne avec dailymotion.com, et la France est en general meilleure dans les technologies de communication.


Une fille rencontre par hasard, venant pourtant de Floride
Moi : Pas mal d'americains connaissent la Normandie...
La fille : Ouais c'est clair on se souvient de la baie des cochons.
petite erreur d'histoire geo, a 6000 km pres, si pres de chez toi, c'est ballot...
mais je le dirais aux normands, pour le fun.


En vous remerciant, bonsoir.

vendredi, septembre 07, 2007

Last week end

Le weekend dernier (traduction exacte du titre et preuve de mes compétences en Anglais.), le petit Dan Tishman que certains connaissent est venu a Chicago pour faire son visa pour la France.

Dans la nature Rien ne se perd, rien ne se crée : tu américanises un peu un mayennais, et pof, un ricain se surprend a avoir des envies de camembert. Et ne voulant pas fausser les statistiques démographiques, je suis aux USA alors Dan va passer un an en tant qu'assistant prof d'anglais dans le ch'nord. Faites lui découvrir la vrai bière les copains !

Note pour la famille :
si je rentre pour Noël, Dan viendra peu être en Mayenne
si je rentre pour Février, il viendra peu être au ski ;-)

Bon ne nous éloignons pas de ce weekend anthologique. Jeudi et vendredi soir, soirées chicagolaises. Samedi petit tour a pied le long du lac sur la promenade des ricains.

Comme lundi est ferie (labour day/fête du travail, ne me demandez pas pourquoi ce n'est pas le 1er mai), nous partons pour un petit road trip de Chicago a Pittsburgh. Un petit arret a Lansing, pour voir le Frere de Dan, Ben, né comme moi le 8/4/83. Et a Pittsburgh, j'ai fait une soiree avec les amis de Dan, et une sortie en famille a une foire locale (voir plus bas ). Je suis revenu en avion mardi matin. Cette excursion ajoute a ma besace 2 nouveaux états visites : le Michigan et la Pennsylvanie.




Maintenant, quelques photos.

Dan dans la voiture, manuelle pour une fois.


Dan chassant l'écureuil michiganais a coup de pierres.

video

Canfield fair, une foire ou nous sommes alles lundi dans l'Ohio. J'ai tellement de choses anthologiques a raconter sur cette foire que je vais sans doute vous bassiner prochainement avec un ou plusieurs articles sur le sujet.

Dans l'aéroport de Pittsburgh :


Ce week end, coupe du monde de rugby oblige, je vais voir mon premier match de football americain. Ben ouais a l'etranger faut faire dans l'ersatz : Pas de lardons ? decoupez des bouts de bacon...

Je vous rassure, je pense quand même réussir a voir France-Argentine.

samedi, septembre 01, 2007

Le bean

A Chicago, il y a un parc juste a coté du "loop" appelé le Millenium Park.

Un peu comme tombé du ciel dans le parc, il y a une sculpture imposante appelée le Cloud Gate.

Sauf que personne ne l'appelle le Cloud Gate vu que ca ressemble a un flageolet !

Il vaut mieux appeler ca le "bean".

Voila, donc cette sculpture vite renommée par les Chicagolais est prise d'assaut par les badauds en quête de photo chelou (français inclus.)












mardi, juillet 31, 2007

Au passage...

Hors-sujet, ne concernant pas du tout mes aventures chez les yankees conducteur de pickup :
http://bendrumsolo.blogspot.com/
ou je met des trucs que je joue avec ma batterie du tonnerre.

Soyez indulgent, il n'y a pas de repetition, pas de metronome, pas d'arrangement, pas d'enregistrements multiples.

Une ptite piece, un ticket restaurant, msieurs dames, merci.

Soccer

Grand amateur de foot, que ce soit sur les terrains, a la tele, ou sur internet, mon premier reflexe en arrivant a Chicago a ete de rechercher une équipe de foot. Grace a un site web qui organise des ligues pour adulte, je me suis retrouve propulsé dans le championnat indoor.

Anecdote : premier match, on ne se connait pas du tout dans l'équipe, je me présente, et a l'accent, mes equipiers notent que je suis francais, et s'imaginent que je suis logiquement une star du ballon rond. Par la plus grande des chances, je marque un but au bout d'une minute : la comete chicagolaise était née. Le probleme avec les cometes, c est que ca passe, ca illumine beaucoup, et puis ca se barre hein ! La suite de ma saison a ete plus sobre.

On joue en bleu et l'équipe s'appelle les "Benoit ballers". Je n'y suis pour rien, j'étais pas la lors du choix du nom d'équipe.

Bilan de cette saison de 3 mois : 4e de la saison réguliere qui enchaine avec des playoff (on est aux USA quand même :-)) nous perdons au tir au but en finale de championnat. Perdre au tirs aux buts c'est toujours dur pour un français, ca fait mal surtout a la mémoire.

J'ai enchaine avec une ligue de printemps en extérieur avec des mexicains. Les mexicains sont tres accueillants, mais les mexicains parlent espagnol et vite. Donc même si ils sont super sympa, les soirées d'apres match sont un peu ennuyeuses pour moi. Niveau sportif, saison a oublier : je me souviens pas d'une victoire.

yé pas la classe avec mon maillot dé Mexico ?

début mai, les benoit ballers reviennent a la charge remonte a bloc, en roulant des mécaniques avec tant de victoires en foot en salle... Grosse désillusion, des défaites a la pelle en ce moment.

Mais bon je donne tout, je muscle mon jeu, je porte mon maillot de Zizou, je me gueule dessus en français, je crie "offside" quand il y a hors jeu, et je tiens mon poste, pendant et apres le match.

Sportivement votre.

Lien des "exploits" actuels des benoit ballers...

mardi, juillet 17, 2007

4 juillet




tintintin.mp3


O say, can you see, by the dawn’s early light,
What so proudly we hailed at the twilight's last gleaming,
Whose broad stripes and bright stars, through the perilous fight
O’er the ramparts we watched, were so gallantly streaming?
And the rockets’ red glare, the bombs bursting in air
Gave proof through the night that our flag was still there;

O say, does that star-spangled banner yet wave
O’er the land of the free and the home of the brave?


samedi, juillet 07, 2007

La fontaine de Water Tower

Il y avait les USA,
Aux USA, il y avait Chicago,
A Chicago il y avait le centre commercial de Water Tower Place.

Et au milieu coulait une fontaine.

Mais pas n'importe quelle fontaine. Une fontaine qui lance des petites boules d'eau, regardez :






Et toutes ces petites boules se tapent des petites choregraphies sympa, regardez :



Je sais, c'est fascinant, je me lasse pas de regarder ce truc. Et ca fait parti des attractions touristiques americaines gratuites a ne pas manquer. Attraction gratuite au meme titre que les mecs qui s'habillent comme des cow-boy ou des surfeurs.

Cet article est tapé et publié en direct de l'aeroport de Mexico. Luis Mariano chantait :
Mexico Mexiiico sous ton soleil qui chante iiii, Le temps parait trop court pour goûter au bonheur de chaque jour.

Message personnel pour Luis :
Pour le soleil, OK, t'as raison il chante assez fort aujourd'hui.
Pour ce qui est du temps qui passe, ca se voit que tu as pas eu 10 heures de changement entre 2 avions bloqué dans l'aeroport de ton mexiiiiico machin la.

mercredi, juillet 04, 2007

Le stretch

Le stretch est un événement qui se produit dans chaque match de baseball aux USA. C'est une chanson que tout le monde chante a la 7eme manche et demi (sur neuf) comme le veux la tradition.

"Stretch" se traduisant par s'etirer, cette petite chanson toute gentille "disneyland style" permet de se relacher apres environ 2 heures d'effort a regarder du sport, et accessoirement d'aller chercher une biere.

Les paroles :

Take me out to the ball game
Take me out to the crowd
Buy me some peanuts and cracker jack
I don't care if I never get back
So it's root, root, root for the (l'equipe qui joue a domicile)
If they don't win it's a shame
For it's one, two, three strikes you're out
At the old ball game

Je vous laisse apprécier :




Merci a Yoann pour la video !

samedi, juin 30, 2007

Le nombril de Chicago

Je suis a 1200 nord State, a 1500 sud Clark, a 200 ouest Divsion...

Ca veut dire qu'on peut trouver un point de coordonnée 0,0 en abscisse et en ordonnée, qu'on considérerais comme l'origine, le nombril de Chicago ?

Bingo. Le voici, State & Madison, au beau milieu de la ville :

Madison délimite le nord du sud, et State sépare l'ouest du peu d'est qu'il y a a Chicago ( a cause du lac )

Par exemple si vous voulez aller a 1525 "N" wells, allez au 1525 au nord de Madison, et pas au 1525 sud, sinon vous etes pas, mais alors pas du tout au bon endroit, vécu a l'appui.

mercredi, juin 20, 2007

Parking réservé

Pancarte "Parking réservé - Supporter des Cubs exclusivement". La bataille fait rage entre les Chicago Cubs et les Chicago White Sox.

mardi, juin 19, 2007

Manisfestation

Une manifestation américaine a l'air d'etre bien organisee :

- des flics tout les 20 metres,
- un couloir de passage amenage sur le trottoir, laissant le passage aux personnes qui font du shopping ( on ne touche pas au business )
- personne sur la route ( on ne touche pas au business des taxis )
- des petites pancartes rouges pour tout le monde et des gens qui crient en coeur, apparamment ce jour la pour un meilleur systeme de sante.

mercredi, juin 13, 2007

Les ponts chicagolais

Et au milieu du bourg de Chicago coule un canal. Ce canal est parsemé de ponts. Ces ponts sont tous des pont-levis, ou des ponts qui basculent, je sais plus comment on dit, enfin des ponts qui se levent pour faire passer des bateaux, bordel !

Ouais c'est le bordel d ailleurs, ca occasione quelques ambouteillages quand ils se mettent en action. Avec un peu minimum d'imagination ca donne des bons tramplins, mais je suis sur que les ricains y ont deja pense avant moi.




Des fois, ces ponts ont 2 etages pour debitter plus de voitures. Les ponts ont une structure metallique dans le plus pur style tour Eiffel, et leur surface est bizarre, pas en goudron, mais en grille.


Le mayennais de base me repondrait que c'est fait pour empecher les vaches de traverser...

Autant des fois oui, que la ... non.

Je pernse que c est pour eviter que ce soit glissant en hiver. Euh, pas glissant, pas glissant... Quand on passe dessus en voiture par tout temps, j ai remarque qu'a une certaine vitesse la voiture toute entiere se met a deraper des quatres roues en lateral ! En velo c est un peu flippant aussi.

Cette attraction mesdames et messieurs est au prix de 2 dollars 25, montant minimum d'une course en taxi, pourboire non compris.

En vous remerciant bonsoir.

mercredi, juin 06, 2007

La messe americaine

En tant que Reporter de l'extrême, il m'a fallu tester une messe made in US (pour la rime).

Pour vous résumer mes compétence messistiques françaises, j ai ete a la messe de 2 a 12 ans a peu pres tout les dimanche, et puis au moment de l'age bete, j'ai entendu un appel : celui d'une autre religion, facile a pratiquer, moins enrichissante spirituellement, et faisant office aux mêmes heures : la religion d'ottomoto-telefoute. Par la suite, on va dire que j ai tourne a une vitesse théologique de 2 a 8 messes par an.

Pour en revenir a dimanche dernier, quand on se fait réveiller par des parents le matin dans le salon chez un pote ( nuit precedente arrose ), on se sent bien frais et dispo pour faire le reporter de l'extreme, surtout pour moi qu'on appelle parfois "lendemain difficile".

Bon je me retrouve avec le papa, la maman, et la grande soeur ( mon pote ronflant encore ) a aller a la messe.

L'eglise : Pareil qu'en france niveau forme, mais niveau materiaux c'est plutot placo et contreplaque. ce qui fait qu on ressent un truc bizarre par rapport a la france : on a chaud.

Les gens : l eglise remplie a ras bord avec une des personnes de tout age. C'etait tellement bien reparti qu'on avait l'impression qu'un videur avait seulement laisse rentrer la pyramide des ages.

Le show : Nul pour un show ! Aux USA, tu t'attends minimum a un pretre criant dans un micro, une puissante chorale, des feux d'artifices, et Britney Spears pendant l'entracte : rien de tout ca.
La messe a en fait des bonnes bases européennes : prenez vos carnets de champs, je parle dans la sono vous comprenez rien c'est normal, un alléluia deja entendu, des bebes qui pleurent (c'est primordial a toute messe), communion, chant final, bon dimanche a tous, amen.

Details qui different : y a eu un moment ou tout le monde s'est mis a genoux, je l'ai fait aussi pour pas faire le malin, mais j'ai trouve ca un peu ... "humiliant". A la communion, tu manges un ostie, mais tu trempe tes levres dans un verre de vin ( un mec essuie le verre de vin a chaque passage), et sinon dernier detail notable : oh my god, la messe est en anglais, et comme je suis pas trop calle en vocabulaire technico-religieux, j ai pu regarder a volonte les vitraux high-tech qui s'ouvrent quand il fait chaud.

J'ai fini mon article, Allez en paix.

lundi, mai 28, 2007

Pourquoi beaucoup d'americains sont GROS #3

Parce que TOUT est plus gros.

Prenons l'exemple du shampoing et du gel douche :

Dans l'ordre, mes potes de douche :

-(US) Fructis Family Size Normal hair, 750 mL
-(US) Fructis "body and volume", 384 mL
-(FR) La version française "corps et volume" gardée pour l'expérience, 250 mL
-(US) Axe "Recovery", 354 mL
-(FR) La version française "Lendemains difficiles", 250 mL

Vous voyez j'ai raison.

samedi, mai 19, 2007

Ma batterie electronique

Pardonnez le petit decalage du son.

Le son est la chanson orignale a laquelle j ai rajoute le son de ce que je jouais.





Plus de morceaux a suivre.

mercredi, mai 16, 2007

Mais qu'est que tu fais comme travail a Chicago ?

Effectivement je ne suis pas aux USA pour faire un blog.

Je suis en VIE, ca vous rassure ? trêve de jeu de mot a deux balles, je travaille dans le bureau américain d'une boite française. Allez je vous explique, je vais pas mal simplifier.

Les traders, ces espèces de businessmen stressés connectés a des Marché à terme, ont besoin de logiciel pour acheter/vendre des "options" et des "futures", et pour notamment enregistrer ce qu'ils ont fait dans la journée. Ateo s'intéresse a ce dernier job et développe des logiciels pour ca.

Comme les développeurs et les machines ne sont pas infaillibles, et que les clients veulent toujours se rajouter la dernière fonctionnalité qui tue, il y a aussi de la maintenance a faire.

Au quotidien, ca revient a arriver au boulot vers 8h30, lire les mails des clients et collègues européens deja au taf, être dispo pour le support dans la journée, et remplir ses moments plus calmes avec du développement, et repartir a partir (je dis bien "a partir", c'est extensible) de 17h, la bourse fermant a 16h30. Et vous inquiétez pas, y a du travail.

C'est un job assez technique. Les potes presque tous dans le management ou la gestion de projet vont me prendre pour un geek, jm'en fous hein, et si ca me plait ? A noter : c'est beaucoup plus petit que Dell ou j'ai fait mon dernier stage, ca change !

Mon boss est un tyran sans coeur mi francais/mi roastbeef qui me fouette et qui a la tare de venir d'Angers. Si quelqu'un peut écrire ca en public sur son blog, on peut clairement supposer que c 'est ironique et que je m'entend bien avec mon boss.

Mon contrat se termine en juin 2008. Apres ? Qui vivra verra.

Des questions ?

samedi, mai 12, 2007

vendredi, mai 11, 2007

pas beaucoup d'articles ?

Desole je suis pas trop devant mon pc le soir en ce moment...

jeudi, mai 03, 2007

lundi, avril 30, 2007

Tour de France.

Franchement, faire des jeux de mots avec la langue française et un mec douteux qui a volé 6 fois le tour de France, c'est petit... ( T-shirt vu dans un magasin de vélo )


;-)



vendredi, avril 27, 2007

Devinette : Comment reconnaitre un ricain dans un avion ?

C'est le seul qui recrache les pepins du raisin.

Quand on a été élevé au raisin transgénique sans pépins...

lundi, avril 23, 2007

c'est encore jour férié ou quoi ?

Un pont en plein coeur de Chicago :

Qu'est-ce qui se passe, tous ces drapeaux, c'est un jour spécial ? Non, c est un jour comme les autres aux US.

Ci-dessous les 3 drapeaux présents sur la photo. (Dans l'ordre, le drapeau des Etats Unis d'amérique, de l'état d'Illinois, et de la ville de Chicago.)


jeudi, avril 19, 2007

Musique classique à Chicago

Le seul endroit à Chicago où pendant 2 heures du début à la fin, il n'y a aucune différence avec la France. D'ailleurs, pas un seul spot pub, pas même un t-shirt à gagner. Ca fait du bien des fois.

Anecdote au retour : Damien et moi rentrons à l'appart. On déconne dans le bus avec des jeux de mots ringard du genre "Malher a fait un malheur." Un mec assis à coté nous dit en anglais : vous étiez au concert ? J'etais violonniste 1ere section, on était comment ? ... Bien mec, très bien.

lundi, avril 16, 2007

Mon mail

Benoit.lhuissier@gmail.com

Percu a la sortie du baseball

samedi, avril 14, 2007

baseball

Cette semaine, je suis alle avec Damien ( un pote de Montpellier ) voir un match de baseball.

Le baseball est un sport assez simple : le lanceur de l'equipe bleue lance la balle sur les batteurs de l'equipe rouge. Lorsque les batteurs tapent la balle, ils doivent courir le plus vite possible autour d'un losange de 20 mètres de cote, avant que les recuperateurs de l'equipe bleue ne ramenent la balle. Et ainsi de suite en alternant les positions entre bleu et rouge. C'est tres court et peut etre pas tres clair. Peut-etre que vous comprendrez mieux avec les photos.

En rouge, les 4 coins du terrain.

Palme de la meilleur photo du match a Damien. Retrouvez sur cette photo : le lanceur (pitcher), le batteur (batter), le recuperateur qui attrape la balle (catcher), l'arbitre derriere lui, la balle, et les proprios malins qui installent des gradins sur les toits de maisons donnant sur le stade.


Dans l'ordre : Moi, Notre voisin de derriere avec une tete de tueur, Damien.

Les Chicago Cubs ont perdu 4-2 contre les Houstons Astros. Le fait marquant du match : vers la 6e manche : Mon attention est attirée par des mouettes qui commencent a se poser sur le terrain. A ce moment, un joueur batte une balle en dehors du terrain, qui apres quelques rebondissements dans les mains du public me remonte dessus. Malgre la horde d'americains affames qui se jettent sur moi, je garde la balle. La phrase choc de mes voisins :

"I have been here for 30 years : never get a ball, and this frenchy got it on his first match !"

Et ouais les ptits gars, ca sert a rien de venir 30 ans voir les matchs, l'excellence francaise, c'est pas que le TGV, c'est aussi le chicagolais.


(Ma tres sympahtique voisine qui m a servie de professeur de baseball pendant tout le match est priee de me contacter au plus vite : benoit.lhuissier@gmail.com).

regardez, on etait comme des petits veaux avec nos abreuvoirs remplis de biere pendant le match !

Plus tard je ferais des articles sur les 2 équipes de base-ball de Chicago : les Chicago Cubs et les Chicago white socks. Je dois aussi vous présenter les autres sports : le basket, le football américain, le football international.